Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce que je sais d'Agnès (mini)

par Malice 19 Janvier 2010, 19:31 Lézalbums

Voilà quelques jours (une trentaine en dilettante?) que je travaille ce mini, dédié à une collègue qui partage mon univers fantasmagorique! Moyen Age, poésie, musique... nous avons en commun ces passions, même si bien d'autres choses nous différencient.
Au boulot, nos collègues nous regardent avec des yeux ronds quand elle et moi commençons à évoquer ces sujets, voire à composer ensemble des poèmes, en discutant des rimes riches et croisées.
Ben quoi, c'est plus sympa à faire que des ourlets de robes Renaissance.

Bref, Agnès aime aussi les vieux objets, chiner, accumuler les "trésors". Les tissus, les vieux papiers, les perles, les images vintage, les 78 tours qui crachouillent (les hommes à poils, aussi, mais bon..)... tout ça elle adore! Agnès est animée par tant de choses que j'aurais pu faire un mini gros comme le bottin! Je suis allée à l'essentiel... voilà mon hommage pour ma complice !

(par respect pour l'anonymat de la dame et au cas où elle serait recherchée par Interpol, j'ai trafiqué les photos. N'allez pas croire qu'elle a un souci de peau!)


couverture

 

page1

(elle remplira le petit questionnaire de Proust à sa guise)

 




page2


page3-copie-1.jpg



page4


page5


page6


page7




page 8fin



Il y a 2 poèmes .. lisez celui-ci, le premier,  à voix basse, en vous chuchotant les mots, et dites moi si vous ne vous laissez pas emporter par ceux-ci!!

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

(Et la mer et l'amour, de Pierre de Marbeuf)

EDIT:  Au vu des commentaires, je me dois de préciser à nouveau que ce poème n'est pas de moi, mais de PIerre de Marbeuf!! Ca aurait été de moi, je l'aurais signé Malice de Marvache. Je vous en posterai, de moi, si vous êtes sages!!

commentaires

poupounette 03/05/2010 06:54



wouhaaaa ce mini est superbe!!!!


 


bises, poupounette



ladysatin 11/03/2010 19:42


   J'ai étais très émue en l'ouvrant , et en découvrant ce beau livre , car pour moi ! c'est un livre d'amour et d'amitié .

   tu travaille et crer mieux sur papier que sur le tissu dans un endroit ou l'on exelle plus ...


Malice 14/03/2010 21:05



J'ai eu plaisir à le faire, tu le sais, et j'ai matière à t'en faire 15 autres!!
Et oui, le tissu ne m'emballe plus beaucoup, vu les conjonctures... Le papier, c'est bien plus rigolo!!! Bises



chrychry 07/02/2010 11:32


J'adore ton mini, il est extra !
bisous


milie 02/02/2010 21:43


si seulement mon premier mini avait été si beau. je suis jalouse lol. Tu a un vrai talent, continu comme ça.
Biz


Maodren 02/02/2010 15:12


Ben moi veu bien être ta complice !
Non sans rire il est superbe
Bizzzz


Haut de page